-20% avec le code: FETE20 + Livraison offerte avec Mondial Relay

-20% avec le code: FETE20 + Livraison offerte avec Mondial Relay

Journal

Retrouvez dans notre blog nos astuces beauté et conseils lifestyle, les coulisses de notre marque de soin visage mais aussi les portraits de personnes qui nous inspirent.

Les gestes simples pour une salle de bain zéro déchets

Vous le savez, chez Cahé, nous faisons de notre mieux pour que notre démarche soit la plus écologique / éco-responsable possible (packaging éco-conçu, limitation des déchets, produits double emploi, etc). Cependant, il est important que cette démarche soit intégrée dans votre vie de tous les jours pour que l’impact soit encore plus grand. Et on sait à quel point ce n’est pas évident. Dans notre série “Les petits pas vers l’écologique “, nous vous donnons quelques clés pour intégrer facilement des gestes écoresponsables dans votre quotidien notamment avec le zéro déchet.

Limiter la consommation de déchets dans la cuisine c’est bien, mais dans la salle de bain c’est encore mieux. En effet, des études montrent que la salle de bain est un véritable fléau écologique :

  • Environ 2 160 cotons jetés par an pour une seule française (selon Les Tendances d’Emma)
  • 186 millions de bouteilles de gel douche en plastique vendues chaque année (Selon Planetscope)
  • 174 millions de bouteilles de shampoing vendues en France chaque année (les petits calculs savants)
  • Seulement 40% des bouteilles en plastiques sont recyclées (les petits calculs savants)
  • Les shampoings et gels douche représentent 16 000 tonnes d’emballages / an
  • L’association Surfrider a ramassé en 2016, 16 000 Cotons-Tiges sur seulement 5 sites ce qui représente 3 fois la hauteur de la tour Eiffel (Le Reses)

Voici donc quelques astuces pour une salle de bain zéro déchet.

Les cotons

Ok, on les connaît tous ces fameux cotons lavables maintenant, mais quand même, c’est la base ! On arrête les cotons que l’on jette chaque jour pour investir dans des cotons que l’on réutilise. Aujourd’hui, de nombreuses marques en proposent. On en trouve même en grande surface, chez Monoprix et même parfois en parapharmacie.

Cependant, il y en a des carrés, des ronds, des petits, des grands, des colorés, des blancs, en coton, en eucalyptus ou en bambou… c’est à ne plus s’y retrouver. Je vous conseille de bien les choisir pour réellement les utiliser. Vous pouvez même les tester en en achetant 1 ou 2 en différents formats et matières. Vous vous ferez votre propre avis.

Voici quelques points pour vous guider et vous y retrouver :

  • La couleur : je trouve que les blancs se tachent très facilement. Je vous conseille donc des gris si vous vous maquillez (et surtout si vous faites beaucoup de lessives de couleurs foncées comme moi) ou des colorés moins salissants. 
  • La matière : mes préférés sont ceux à l’eucalyptus car ils sont plus écologiques comparé au coton car leur production nécessite moins d’eau. Le bambou est aussi très bien car très doux pour la peau mais plus absorbant donc il peut y avoir une légère perte de produit.
  • La forme : je les préfère de la taille de la paume de ma main environ (pas trop grand mais pas trop petit) et plutôt carré que rond car plus facile à prendre en main selon moi.

Je vous conseille d’en acheter au moins 20 pour être tranquille plusieurs jours. Mes préfères sont ceux de la marque Les Tendances d’Emma qui sont, selon moi, les meilleurs et en plus vraiment éthiques ! 

Enfin, c’est un pli à prendre notamment pour penser à les laver mais c’est tout aussi basique que de laver ses slips (ça rime presque en plus !). Ce que j’ai mis en place :

  • Un joli petit panier ou un joli pot pour les mettre dedans (ni vu ni connu)
  • Un sac caché où je place tous les cotons sales après utilisation.
  • Lorsque je lave mes serviettes de toilette, je glisse mes cotons dans des filets (oui, ceux pour les sous-vêtements) et hop, au lave-linge avec le reste.
  • Pour gagner du temps, je les mets au sèche-linge ou sinon je les fais sécher à l’air libre encore dans le filet. 

Tips : On pense à se garde un coton lavable spécial vernis à ongle !

Passer aux Cotons-Tiges réutilisables

Même si depuis 2016 les Cotons-Tiges doivent être fabriqués en matière biodégradable, ils font néanmoins partie du top 10 des déchets retrouvés sur les plages (Le reses).

Voici donc plusieurs options zéro déchet :

  • L’Oriculis : le précurseur en la matière. Cure-oreille fait de bois ou de bambou, il faut tester pour savoir si l’on aime ou pas. Sa forme de tige à la pointe recourbée est très spéciale. Personnellement, je trouve cet outil efficace mais ce n’est pas celui qui me convient le mieux.
  • Le Coton-Tige lavable : fait de plastique recyclé et de TPE (utilisé dans le médical), c’est un vrai « faux Coton-Tige ». Celui-ci est vraiment mon préféré car il ressemble à un Coton-Tige classique, la gestuelle est la même, le ressenti est le même et on se sent bien propre des oreilles, ce qui est l’essentiel. Il est parfait surtout pour les personnes attachées au traditionnel Coton-Tige. La marque LastSwab en propose de toutes les couleurs.

Revoir son gel douche

S’il y a bien une chose que l’on fait tous dans la salle de bain, c’est se laver (j’espère !). Donc si on peut le faire du zéro déchet c’est quand même mieux. 

Là, il y 2 teams :

  • Team « savon de notre enfance » : vous savez le savon que l’on rapporte de vacances à notre grand-mère alors que, peu importe le pays d’où on lui ramène, il sent la lavande ? Et bien il revient en force mais un peu pimpé quand même. Aujourd’hui, le savon sent bon et peut même être beau comme ceux de chez Ciment Paris. En plus c’est hyper pratique pour le voyage car compact et léger. On le choisit surtout saponifié à froid car il mousse plus (donc s’use très lentement vu qu’il en suffit de peu) et laisse la peau plus douce et nourrie. Adieu le savon de mamie qui vous laisse la peau sèche !

Tips : L’astuce pour éviter que le savon ne glisse partout c’est le porte savon aimanté. C’est hyper pratique, encore plus si vous avez une petite douche (coucou les étudiant.es parisien.nes). Il permet d’accrocher le savon n’importe où pour l’avoir à portée de main et le faire sécher parfaitement.

  • Team « j’aime trop la bouteille » : on parle bien du flacon de gel douche toujours je vous rassure. Pour rester écolo avec un flacon, je vous conseille le vrac. On opte pour un beau flacon, en verre par exemple (mais attention à la casse dans la salle de bain), qui matche bien avec la déco, et on file au magasin de vrac le remplir. Comme pour le savon, les magasins de vrac se sont adaptés à la demande et proposent maintenant différentes senteurs et textures (gel, crème et parfois huile de douche pour les peaux les plus sèches). Par contre, on fait attention à anticiper, et on le remplit avant qu’il ne soit fini.

Passer au shampoing solide

Comme pour les gels douche, on peut garder un joli flacon et le remplir. On trouve aujourd’hui du shampoing dans les magasins de vrac et pour les différents besoins des cheveux. Il existe aussi les écorecharges si vous avez oublié votre flacon.

Le shampoing se décline aussi en version solide. La demande du zéro déchet étant de plus en plus grande, les marques suivent la tendance. On trouve donc les shampoings solides partout, même en grande surface, et pour tous les besoins et types de cheveux. Aussi, pour les sceptiques (et je vous comprends !), le shampoing solide n’est plus ce qu’il était ! Même si la mousse n’est pas indispensable pour laver correctement les cheveux, la version solide mousse comme les shampoings de notre enfance. Ils sentent aussi bon et surtout ne laissent pas les cheveux poisseux ou secs comme ce fut le cas il y encore quelques années. 

Mes astuces zéro déchet pour passer au shampoing solide :

  • Ne pas se décourager au 1er lavage : passer au naturel, comme pour les soins de la peau, demande un peu de temps d’adaptation. Avant de passer au shampoing solide, je vous conseille d’abord de changer votre shampoing siliconé pour une version naturelle et sans silicone mais toujours en format bouteille. Le changement est ainsi moins radical et le cheveu a le temps de se débarrasser des ingrédients dits « chimiques ». 
  • Choisir le bon : oui désolé c’est un peu bateau comme conseils mais il faut tester et ne pas s’arrêter si le premier ne convient pas. Personnellement mes préférés sont ceux de la marque Pachamamaï. Pour débuter dans le milieu du shampoing solide, je vous conseille le Sweetie qui convient à tous, même aux enfants. Il mousse, il sent bon, il lave parfaitement et laisse les cheveux hydratés et surtout il équivaut à 2 bouteilles de shampoing classique donc il dure une éternité. Et pour le voyage, il prend très peu de place dans la valise et vous n’avez plus à vous soucier de la contenance. 

Pour la team « j’ai besoin de mon shampoing super spécifique » (je suis blonde et mon shampoing bleu, je ne le trouve pas en vrac) et bien ce n’est pas grave. On garde son shampoing en flacon car chacun à des besoins différents et chacun fait de son mieux ! ☺ 

Des astuces zéro déchet aussi pour le dentifrice

Il faut tester pour le croire mais le dentifrice solide c’est énormément amélioré ces dernières années. Tout comme pour les shampoings, la version solide du dentifrice est proposée par de nombreuses marques que l’on retrouve aussi en grande surface (donc plus d’excuse). Si la mousse est aussi pour vous un critère indispensable, vous pouvez en trouver certains aussi moussants et surtout efficaces que celui que nous conseille Mac Lesggy (j’espère que vous avez la ref). Vous en trouvez pour tous les goûts et tous les âges avec certaines variantes plus fruitées pour les enfants (et qui se mangent). En fonction de vos besoins, regardez bien s’ils sont composés de fluor ou non. 

Tips : Mon conseil est de ne pas abuser de ceux au charbon. Ils sont supers pour blanchir les dents mais peuvent être un peu « abrasifs » pour l’email. Je vous conseille donc de les utiliser en cure sur 3 semaines/1 mois par exemple ou 2 fois par semaine maximum.

Tips bis : Pour blanchir vos dents, vous pouvez utiliser de l’huile de coco que vous laissez dans votre bouche pendant 15/20 minutes. Attention, il faut le faire sous forme de cure de 3 semaines environ. L’huile va dissoudre les impuretés et redonner de l’éclat aux dents.

Si vraiment le solide ce n’est par pour vous, il existe des versions rechargeables comme en propose la marque What Metters ou en pâte comme celui de chez Endro.

Tips : On n’oublie pas la brosse à dent ! Elle se décline aussi en version écolo soit en bambou ou en matière compostable ou encore rechargeable comme celle-ci de la marque Apo.

Autres astuces zéro déchet écolo mais pas bobo :

  • On dit stop aux échantillons : on sait tous qu’ils vont rester au fond d’un tiroir ou de cette pochette « spécial échantillons ». On le prend seulement si c’est un échantillon de produit que vous hésitez vraiment à acheter, auquel cas il est intéressant car vous évitera d’acheter un produit que vous ne finirez pas.
  • On arrête les formats voyage : on opte pour des flacons que l’on peut remplir si besoin mais on arrête d’acheter le format voyage de sa crème préférée pour un week-end de 2 jours à Deauville. Parce qu’on le sait tous, cette crème on ne l’utilise pas entièrement pendant le week-end et en plus elle sera déjà périmée pour vos prochaines vacances.
  • Mesdames, on opte pour une protection hygiénique 0 déchets comme la culotte menstruelle ou la cup.
  • On opte pour un déodorant solide ou emballer dans un carton pour être recyclé facilement. Mon préféré est celui de la marque Les petits Prödiges
  • On pense au tri aussi dans la salle de bain !

Et une salle de bain propre dans tout ça ?

Oui c’est génial le zéro déchet, mais si on nettoie sa salle de bain de façon écolo c’est encore mieux ! Le vinaigre est votre meilleur ami et il se trouve en vrac ! Contre le calcaire il est IM.BA.TABLE ! Ajoutez-en par-dessus du bicarbonate de soude dans votre canalisation et dites adieux aux canalisations bouchées par les cheveux et le savon !

J’espère que cet article vous aidera, et surtout faites de votre mieux personne n’est parfait !

Si vous avez d’autres astuces 0 déchets, partagez-les en commentaire ☺ 

Bisous Bisous

Cathy

Partager cette article 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cathy co-fondatrice de Cahé

Passionnée de cosmétiques depuis toujours, je peux vous parler #beauté et astuces #lifestyle pendant des heures.

J’espère que mes conseils vous plairont !

co-fondatrice de cahé

@cathy_boulanger

Newsletter

De la positivité directement dans votre boite mail !

Nouveautés, événements, conseils beauté et astuces lifestyle… Inscrivez-vous :

Votre adresse email vous est demandée uniquement dans le but de vous faire parvenir la newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Consulter la Politique de Confidentialité.