Livraison offerte à partir de 40€

Livraison offerte à partir de 40€

Journal

Retrouvez dans notre blog nos astuces beauté et conseils lifestyle, les coulisses de notre marque de soin visage mais aussi les portraits de personnes qui nous inspirent.

Comment lire la liste d’ingrédients de vos produits cosmétiques ?

En cosmétique, il est obligatoire d’indiquer sur le produit les ingrédients qui le composent. Cette liste est appelée la liste INCI (Internationnal Nomenclature of Cosmetic Ingredients). Elle n’est pas écrite n’importe comment et la Directive Européenne nous impose, en tant que marque Européenne, de nombreuses règles à respecter (sous peine de représailles qui peuvent nous coûter très cher). Mais pour vous consommateur, elle est assez fastidieuse à décrypter mais pourtant bien nécessaire pour comprendre ce que vous appliquez sur votre peau. Chez Cahé, nous avons élaborer des produits aux formules courtes ! Que ce soit les Huiles Beauté ou La Crème de la crème, tout est expliqué dans les fiches produits pour vous y retrouver !

Voici quelques points à savoir :

Les ingrédients d’un produit cosmétique sont dans l’ordre d’importance

les ingrédients sont indiqués dans l’ordre décroissant, c’est-à-dire du plus présent dans le produit au moins présent. Les premiers ingrédients indiqués sont donc en grandes quantités dans le produit. Il faut savoir qu’en majorité, dans les émulsions notamment, les 2 premiers ingrédients représentent en moyenne près de 50% de la formule, ce qui est énorme. C’est aussi le cas pour la composition de notre crème « La crème de la Crème ». Il était donc primordial pour nous de vous proposer une crème clean et efficace et sans d’ingrédients de « remplissage » qui ne servent pas à grand-chose. Nos 2 premiers ingrédients sont 100% naturels :

Le jus d’aloe verra que l’on adore pour son effet hydratant

La fleur d’oranger connue pour son effet anti-oxydant, éclat du teint et sa délicieuse odeur

Vous avez sûrement vu le terme aqua en premier ingrédient de vos crèmes. C’est tout simplement de l’eau, ce qui signifie que votre produit contient en plus grande quantité… de l’eau. C’est un excellent solvant, utilisé depuis des années mais, entre nous, c’est aussi un ingrédient très très peu cher. 

À noter aussi, que les ingrédients présents à moins de 1% dans le produit peuvent être placés dans l’ordre souhaité par le fabricant (c’est-à-dire, la marque).  Si vous avez 0,8% de parfum et 0,4% d’huile de jojoba, nous pouvons placer le jojoba avant le parfum.

La quantité des ingrédients ne fait pas tout

Les actifs, comme l’acide hyaluronique par exemple (ou sodium hyaluronate sur la liste INCI) sont parfois en fin de liste. Si vous avez suivi le point précédent, cela signifie qu’il représente un petit pourcentage dans le produit. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’il sera peu efficace. En effet, les actifs sont créés et testés en laboratoire puis utilisés lors de la fabrication du produit. Sur les fiches techniques de ces ingrédients (la carte d’identité si vous voulez), des indications de concentration sont présentes pour que les laboratoires l’utilisent correctement. 

Par exemple, si l’on reprend l’exemple de l’acide hyaluronique présent dans notre crème « La crème de la Crème », sa concentration minimum pour être efficace n’est que de 0,1% ! Nous en avons ajouté un peu plus car nous sommes généreuses (on ne peut pas vous dire combien de pourcent, c’est notre secret de fabrication). Même si ce chiffre paraît peu, notre crème est super hydratante. 

  • En latin ou en anglais : cela vous permet de lire la liste INCI partout dans le monde. Quoi que le latin, ce n’est pas vraiment facile ! On a tous déjà vu le butynospermum parkii en se disant « mais WTF ? », pourtant c’est le petit nom latin du beurre de karité (et oui, tout simplement). Comme si ce n’était déjà pas assez difficile de savoir ce qu’il y a dans nos produits, les liste INCI sont donc écrites en latin. Parfois, on retrouve des termes en anglais ce qui est déjà plus facile (normalement). 

Les termes “faciles” à comprendre dans la liste d’ingrédients

Je vous conseille de repérer certains termes dans la liste d’ingrédients d’un produit cosmétique, notamment ceux en anglais, que l’on peut reconnaître facilement :

  • Flower water : eau florale
  • Seed oil : oil pour huile et seed pour graine donc c’est une huile végétale issue d’une graine ou d’un noyau
  • Radish root ferment : racine de radis fermentée (et je suis loin d’être « fluent in English ») 
  • Gum : ce sont des gélifiants (pensez à la texture du chewing-gum)

Ne pas (toujours) se faire avoir par des termes qui font peur. Par exemple, dans notre crème, le Citric acid est simplement un ajusteur de pH naturel issu du citron.

Nous pensons chez Cahé que c’est aussi notre rôle, en tant que marque, d’être transparente sur nos compositions. Vous retrouvez donc toutes les descriptions sur chaque ingrédient ainsi que nos formulations en français.

Les applications de décryptage d’ingrédients d’un produit cosmétique

Au début des années 2000, les scandales sur les perturbateurs endocriniens sont venus chambouler le marché de la cosmétique. En effet, les consommateurs ont commencé à faire attention à ce qu’ils appliquaient sur leur peau. C’est là que le marché des cosmétiques naturels se développe pour être aujourd’hui presque un standard en matière de beauté.

Afin de décrypter au mieux cette fameuse liste INCI, de nombreuses applications ont vu le jour comme Yuka, Clean Beauty, Mireille App, etc. C’est une bonne alternative pour éviter des heures de recherches sur chaque ingrédient que compose votre produit. Cependant, je vous invite à ne pas croire tout ce qui y est écrit. Prenez du recul et faites-vous aussi votre propre avis car les applications décryptent uniquement un ingrédient et non le produit dans sa globalité. De plus, l’aspect humain, local et/ou éthique n’est pas pris en compte dans la note finale.

Je vous recommande l’application CLAIRE, créée par la Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA). Elle vous indique les fiches pour près de 25 000 ingrédients utilisés en cosmétique. Elle scanne la liste des ingrédients sur le produit (et non le code barre) ce qui permet d’avoir réellement les ingrédients présents dans le produit. Point important, elle ne note pas les produits, c’est donc à vous de juger et vous faire votre propre choix.

Tips : Et puis aussi, Google est souvent votre ami. Même si on fait attention à la source, pour le moindre doute, vous pouvez demander à Google.

Rappel sur le Greenwashing : Il est important de décrypter les listes d’ingrédients notamment pour ne pas vous faire avoir par le greenwashing (vous savez, quand votre crème est décorée de vert, de fleurs et de termes naturels et bien parfois le produit n’est pas aussi propre que l’on veut vous le faire croire). On garde donc en tête que :

  • Le vert n’est pas forcément signe d’écoresponsabilité
  • Les fleurs et arbres ne sont pas forcément signe de naturalité
  • Les mentions « à base d’ingrédients naturels » ne signifient pas que le produit est 100% propre
  • Les mentions « sans » cachent parfois quelque chose (pourquoi parler de ce que le produit n’a pas ?)
  • Les mentions « à base d’huile de fruit bio » ne signifient pas que le produit est bio mais uniquement l’huile de fruit mentionnée. 

Quelques ingrédients à éviter

  • Les lettres + chiffres : ce sont souvent des ingrédients chimiquement modifiés, pouvant être nocifs et mauvais pour l’environnement comme les PEG-101 par exemple
  • Les huiles minérales : issues de la pétrochimie, elles sont très polluantes. Ce sont les parafium liquidum, petrolatum, mineral oil
  • Les silicones : ils finissent par –one ou -xane et sont mauvais pour l’environnement et sans intérêt pour la peau.

Personnellement, je fais attention à ce que le parfum ne soit pas en haut dans la liste car cela signifie qu’il est présent en grande quantité dans le produit et peut irriter ma peau. Mais c’est totalement personnel. 

Les ingrédients à éviter sont donc surtout ceux que vous, personnellement, vous ne voulez pas !  En effet, si vous êtes allergique à l’huile essentielle de lavande, elle sera alors dans votre liste d’ingrédients à bannir. Si vous êtes vegan, le miel est dans votre liste. Si vous êtes enceinte alors vous éviterez d’autres ingrédients et votre liste évoluera. Tout le monde est différent et n’a pas les mêmes besoins ni les mêmes convictions et c’est ok ! ☺

Si vous voulez allez plus loin, je vous conseille le livre « Adoptez la Slow cosmétique » de Julien Kaibeck. Il est très complet, simple et traite le sujet en profondeur pour vous guider vers une cosmétique plus responsable et saine. Vous pouvez aussi demander gratuitement votre E-book sur le site de la Slow Cosmétique.

Rappel sur les labels : ils ne vous garantissent pas que le produit est sans danger mais certains ingrédients, surtout mauvais pour l’environnement, ne seront pas présents dans votre produit.

Pour récapituler :

  • Regardez les premiers ingrédients d’un produit cosmétique, ils sont importants
  • Ayez en tête (ou sur une note dans votre téléphone) vos ingrédients à éviter
  • Téléchargez l’application CLAIRE 
  • Téléchargez le e-book de la Slow Cosmétique
  • Si vous êtes dans une démarche écologique, les labels peuvent vous aider

J’espère que cet article vous aidera. Posez vos questions en commentaires, nous serons ravies de vous répondre ☺

Bisous Bisous

Cathy

Partager cette article 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cathy co-fondatrice de Cahé

Passionnée de cosmétiques depuis toujours, je peux vous parler #beauté et astuces #lifestyle pendant des heures.

J’espère que mes conseils vous plairont !

co-fondatrice de cahé

@cathy_boulanger

Newsletter

De la positivité directement dans votre boite mail !

Nouveautés, événements, conseils beauté et astuces lifestyle… Inscrivez-vous :

Votre adresse email vous est demandée uniquement dans le but de vous faire parvenir la newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Consulter la Politique de Confidentialité.